Fedmind

Fedmind, la thérapie de l’obésité au service des collectivités


Maiwen Janovet, CEO de Fedmind
Maiwen Janovet, CEO de Fedmind

Fedmind est une société française et loirétaine, agrée par l’Etat Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale. Fondée en 2018 par Maïwen Janovet, patiente-experte de l’obésité, elle propose une application éponyme d’éducation thérapeutique pour les personnes touchées par cette maladie. Cette thérapie a pour but de permettre à ses utilisateurs d’améliorer leur qualité de vie ainsi que l’estime qu’ils se portent ; et ce, en travaillant sur les causes de leur obésité. Pas de régime, pas de sport à outrance : Fedmind axe son travail sur la psychologie avant tout, couplée à de la diététique basée sur l’alimentation intuitive et à de l’activité physique adaptée.




L’histoire d’une vie

Fedmind trouve ses origines dans le parcours personnel de Maïwen. Ayant pesé jusqu’à 130kg, elle a longtemps cherché une solution thérapeutique qui lui permettrait de comprendre et apaiser les causes de son obésité. En effet, la grande majorité des suivis médicaux pour personnes en obésité se concentre sur le poids qui n’est qu’une des multiples conséquences que peut avoir l’obésité.

Maïwen a donc décidé de se former à l’éducation thérapeutique du patient. Grâce aux connaissances engrangées, à son équipe et au soutien de la communauté médicale, la thérapie Fedmind est née.

Cette nouvelle thérapie a commencé à maturer au sein du milieu associatif, à travers l’association Obèses Anonymes, elle aussi portée par Maïwen. Puis, face à la demande importante de personnes souhaitant être intégrées à la thérapie, il a fallu la digitaliser. C’est ainsi que l’application thérapeutique Fedmind est née !


L’obésité

Dans les années 90, l’Organisation Mondiale de la Santé reconnait l’obésité comme maladie chronique. L’obésité ne se résume pas à être une personne grosse. Il s’agit d’une maladie des tissus graisseux du corps. Quand les cellules graisseuses ne parviennent plus à effectuer leur travail de stockage et de libération des graisses, elles se démultiplient.

Cette maladie est causée par de nombreux facteurs. Selon une étude britannique de 2007, il y a plus d’une centaine de causes menant à l’obésité. Ce n’est donc pas une question de « junkfood » et de fainéantise. C’est un sujet bien plus complexe qui nécessite une prise en charge médicale pluridisciplinaire (psychologique, diététique et sportif) et un travail sur les causes avant les conséquences.


Acteur social

Acteur dans la prévention de l’obésité et de la grossophobie (terme désignant les discriminations et stigmatisations faites aux personnes grosses), Fedmind propose aujourd’hui des interventions dans les établissements scolaires afin de sensibiliser les plus jeunes.

Nous avons également conscience des difficultés socio-économiques qui peuvent toucher une partie importante de la population en obésité. En effet, la prévalence à l'obésité est 4 fois plus élevée dans les foyers à faibles revenus. De plus, la difficulté qu’a le public en obésité à trouver un travail n’arrange en rien cette statistique : les femmes en obésité ont 8 fois moins de chances d’être embauchées ; les hommes, 3 fois moins.

C’est pourquoi Fedmind a décidé de lancer en 2022 le programme EnVOL. Ce programme à destination des collectivités et des professionnels permet de financer l’accompagnement thérapeutique et professionnel de 1 000 femmes en obésité et en précarité. Leurs enfants, qu’ils soient en obésité ou non, sont également inclus dans cet accompagnement à des fins de prévention.


Le programme EnVOL

Grâce aux différentes actions du programme EnVOL, nous permettons à des femmes et à leurs enfants de comprendre l’obésité, de travailler leur « empouvoirement » professionnel et thérapeutique, et d’améliorer leur qualité de vie. Pendant un an, nous accompagnons 1 000 femmes et leurs enfants à travers différents outils, ateliers et entretiens.

Il y a d’abord l’accès à la plateforme de soin digitale, Fedmind, qui leur permettra de travailler de manière individuelle et collective sur les causes de leur obésité. Il y a également des ateliers de sensibilisation à l’obésité et à la grossophobie à destination des adultes comme de leurs enfants. Des entretiens avec des organismes spécialisés en réinsertion professionnelle ont lieu à plusieurs moments de l’accompagnement – et ce, pour aider les bénéficiaires du programme à mettre en place des actions pour retrouver le chemin de l’emploi.

De plus, et selon le souhait de la bénéficiaire, le programme EnVOL propose un suivi thérapeutique en présentiel dans un des Centres Spécialisés de l’Obésité (C.S.O.) proche de son domicile.

Enfin, le partenariat tissé avec le Collectif National des Associations d’Obèses (C.N.A.O.) permet, quant à lui, d’orienter la bénéficiaire vers une association de patients de son territoire.


Le rôle des collectivités

Les collectivités ont un rôle particulier à jouer dans l’accompagnement de leurs concitoyens. En effet, elles sont très souvent les premiers interlocuteurs des personnes en difficulté ; que celle-ci soit financière, médicale ou professionnelle. Les C.C.A.S. développent leurs offres de soutien et les diversifient de plus en plus. Des paniers-repas pour nos seniors aux cours de Français Langue Etrangère pour les personnes immigrant en France, en passant par l’aide aux devoirs pour les plus jeunes …

Les collectivités et leur soutien sont devenus des acteurs incontournables du mieux-vivre local, de la solidarité. Grâce à EnVOL, ces dernières ont désormais un outil spécialisé pour venir en aide aux personnes en situation d’obésité et de précarité.

 

Pour plus d’informations

Si le programme EnVOL vous intéresse, n’hésitez pas à demander notre plaquette de documentation auprès de Maïwen Janovet : maiwen.janovet@fedmind.com (ou par téléphone au 06 95 02 20 70).


Vous avez la possibilité de télécharger l’application Fedmind en passant par votre store d’applications (App Store pour les appareils Apple et Play Store pour les appareils Android).