top of page

Trophée de l'entrepreneuriale à l'international


Ghena AL BARAZI, Fondatrice de Ayadi Gourmet

Persévérance ! C'est le mot qui vient à l'esprit pour caractériser Ghena Al Barazi lorsqu'elle vous raconte son histoire.


Il y a quelques années, elle a décidé de lancer une chaîne internationale de restaurants avec un concept unique de gastronomie syrienne, basé sur une alimentation saine.



Elle choisit alors de lancer son restaurant pilote à Paris.

Après de lourdes démarches administratives, son projet se heurte aux gilets jaunes pour son ouverture.


Puis est venue la crise sanitaire, après qu'un échafaudage ait été érigé sur la façade de son immeuble empêchant quasiment l'accès au restaurant situé au rez-de-chaussée, sans compter la grève des transports qui a pratiquement paralysé la France.


Plus de trois ans de difficultés avant d'espérer accueillir un premier client.

N'importe qui aurait jeté l'éponge, mais pas Ghena, dont la persévérance force le respect.


Ghena Al Barazi a un parcours de vie assez « cosmopolite et international ».


Née en Syrie de parents résidant en Arabie Saoudite, donc complètement élevée là-bas, elle a vécu au Canada après son mariage.


Cela ne l'empêche pas d'investir en France en s'installant à Paris.

Ville qu'elle connaît bien pour l'avoir visitée plusieurs fois par an avec sa famille.


Comme elle le dit, le déclic qui a forgé sa conviction a eu lieu lors d'un séjour en famille dans la capitale française en 2014, « Un jour, à Paris, avec ma fille, nous étions pressés et nous cherchions quelque chose à manger.


Nous avons eu du mal à trouver un restaurant qui nous convenait.

Il y avait soit les fast-food dont j'évite les repas pour préserver notre santé soit les grands restaurants gastronomiques, trop chers et pas adaptés pour un déjeuner rapide.


Notre plat syrien, Fatteh, nous manquait.

Composé d'une base de croûtes de pain plat, sauce tahini & yaourt, garni d'agneau, boeuf, poulet, ou pois chiches.


Le tout fait-maison avec des ingrédients de haute qualité pour servir au choix.

Le Fatteh est un repas savoureux, varié et très équilibré.

En dehors du Moyen-Orient, la recette semble inconnue.


C'est là que j'ai eu l'idée de « Ayadi Gourmet ».

Une chaîne de restaurants dans le monde, à taille humaine et qui vous permettrait de manger rapidement des plats savoureux et équilibrés.


J'étais dans le secteur de la mode.

J'ai tout quitté pour me consacrer à ce projet.


J'ai ouvert le premier restaurant pilote fin 2019 à Paris.

J'ai rencontré plusieurs difficultés (procédures administratives, grèves, gilets jaunes, Covid, etc.).


Tout a été fait pour que j'abandonne, mais je n'ai jamais abandonné.

Au contraire, je suis plus déterminé que jamais ! ».


C'est avec passion que Ghena Al Barazi nous dévoile les vertus des ingrédients proposés dans ses recettes.


« Connaissez-vous les vertus de la grenade pour la santé ?

C'est un fruit complet, antioxydant, nourrissant et plein de vitamines.

La nature nous a gâtés en nous offrant ce fruit et, pourtant, il est peu consommé dans le monde.


Les graines de grenade sont utilisées dans plusieurs plats Fatteh.

Elles sont proposées dans mon concept traiteur où tout est fait main, d'où le nom « Ayadi Gourmet », Ayadi, signifie mains. ».


« Ayadi Gourmet » est donc un concept de restauration saine qui vise à lutter contre la malnutrition croissante dans le monde.


On y sert des repas équilibrés, raffinés, savoureux et adaptés aux modes de vie modernes, où tout va très vite et où l'on n'a pas le temps de se consacrer à notre alimentation, indispensable pour assurer une vie saine.


La recette Fatteh est la base.

Le client choisit les ingrédients qui lui conviennent pour composer son plat, sachant qu'ils sont tous de bonne qualité nutritionnelle, quel que soit son goût et son choix.


Parallèlement à la création de ses points de restauration, Ghena Al Barazi prévoit un food-truck spécialement dédié à la nourriture semi-gratuite pour les sans-abris et toutes les personnes vulnérables dans les villes où son concept serait installé.


Aujourd'hui, Ghena souhaite associer des partenaires actifs pour développer rapidement son concept et rattraper le temps perdu au démarrage.


Ainsi, l’intervention d’autres « mains » - ayadi - donnerait encore plus de sens à ce concept qui se veut plus « gourmet » que jamais.



Pour en savoir plus, www.ayadigourmet.com

コメント


bottom of page