top of page

François-Xavier PRIOLLAUD, Maire Ville de Louviers (27)


François-Xavier PRIOLLAUD, Maire Ville de Louviers (27)

La citoyenneté ne se décrète pas ; elle se vit, elle s’incarne, elle se nourrit de rencontres et d’échanges.


L’ACADEMIE CITOYENNE DE LOUVIERS

La citoyenneté ne se décrète pas ; elle se vit, elle s’incarne, elle se nourrit de rencontres et d’échanges.




L’instruction civique telle qu’elle est enseignée à l’école, aussi nécessaire soit-elle, trouve ses limites dans la vision souvent trop abstraite et lointaine d’une citoyenneté qui met de la distance davantage qu’elle ne tend les bras.


Au lendemain de l’assassinat de Samuel Paty, les grands discours sur la citoyenneté ont fait florès sans pour autant que l’on mesure bien ce qui allait changer dans les faits.


Bien décidée à ne pas se résigner à cette indifférence citoyenne qui porte en elle les germes d’un renoncement au bien vivre ensemble, la ville de Louviers a voulu s’emparer du sujet, de façon concrète, à travers la création à l’été 2021 d’une « Académie citoyenne » à l’échelle municipale.


De quoi s’agit-il ?


Nous sommes partis du constat que l’entrée dans la majorité, à l’âge de 18 ans, ne donnait lieu à aucune prise de conscience particulière auprès d’une jeunesse pourtant en attente.


Ainsi, chaque jeune de la ville ayant eu 18 ans au cours de l’année écoulée a reçu à son domicile un courrier du maire lui proposant de candidater à l’Académie citoyenne de la ville.


Ni CV, ni lettre de candidature ; juste un court dossier à remplir avec quelques questions simples auxquelles il est demandé de répondre pour s’assurer du sérieux de la motivation.


Les jeunes volontaires – environ une dizaine – s’engagent à passer deux semaines en immersion totale, sans rentrer chez eux le soir, pendant lesquelles ils vont découvrir et comprendre le sens d’une citoyenneté active.


Au menu, une semaine en France et une semaine dans une capitale européenne pour prendre conscience de la dimension duale, nationale et européenne, de leur citoyenneté.


A Louviers, le programme est construit avec les acteurs locaux qui incarnent et font vivre la citoyenneté : échange avec le préfet sur les missions et l’action déconcentrée de l’Etat, visite du centre d’incendie et de secours, table ronde au tribunal sur les enjeux d’une justice de proximité, sensibilisation aux questions de sécurité publique à la caserne de gendarmerie, déplacement dans une usine pour se faire une idée plus précise et plus juste du monde de l’industrie et des enjeux économiques du territoire, échanges avec des responsables associatifs, etc.


Cette première semaine d’immersion est également l’occasion pour les jeunes académiciens de découvrir leur région, la Normandie, sous l’angle des valeurs de paix et de liberté, en particulier grâce à un déplacement au Mémorial de Caen et sur les plages du Débarquement.


La dernière promotion a aussi passé une journée à Paris pour visiter le Sénat, le musée des Invalides et le centre « Europa Expérience », en prélude à la semaine européenne organisée dans une capitale de l’Union, en partenariat avec la Maison de l’Europe de l’Eure.


Car la dimension européenne est un axe fort de l’Académie citoyenne : au-delà de la connaissance institutionnelle de l’Union européenne, notre ambition est d’éveiller ce désir de s’ouvrir à d’autres cultures, de promouvoir la mobilité internationale, de toucher du doigt cette diversité qui forge notre singularité européenne.


Découvertes culturelles, rencontres avec des jeunes du pays, visites d’institutions et même un temps d’échange privilégié avec l’Ambassadeur de France : les séjours passés à Berlin (2021) et Prague (2022) ont changé la vision que se faisaient les jeunes académiciens de l’Europe.

Cofinancée par la ville et ses partenaires (Etat, Région, Département et CAF), l’Académie citoyenne de Louviers est gratuite pour celles et ceux qui souhaitent y participer et ne demande qu’à être copiée !







Commentaires


bottom of page