InovaYa

L’entreprise innovante qui accompagne les collectivités dans le traitement efficient et durable de leurs eaux sur le territoire


Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale, InovaYa a pour ambition de changer le paradigme du traitement de l’eau. Dans un contexte où l’eau douce est de plus en plus rare et précieuse, cette Jeune Entreprise Innovante lyonnaise met son expertise au profit des acteurs du changement (industries et collectivités) soucieux de rendre pérenne l’accès à l’eau potable du prélèvement à sa distribution et de réduire leur consommation ou leur empreinte eau. Elle propose à la fois un accompagnement réglementaire et technique sur-mesure, et des technologies de filtration innovantes. Les machines qu’elle développe s’adaptent à l’existant et permettent de traiter l’eau de manière locale, directement au sein d’un bâtiment, d’un hameau, ou même d’un quartier, et d’en avoir ainsi une gestion complète et une utilisation plus vertueuse. La mission d’InovaYa : préserver la ressource en eau pour la rendre accessible à tous.

Toute l'équipe d'Inovaya, ainsi que leur chien


L’accès à l’eau potable, une mission de service public de plus en plus complexe

En France, c’est 300 000 personnes qui ne bénéficient pas encore d’un raccordement au réseau de distribution d’eau potable, 1,4 million à une eau de qualité suffisante pour la consommation, et 7,5 millions qui n’ont toujours pas accès à des équipements sécurisés d’assainissement.


L’accès à l’eau potable est une mission de service public dont les collectivités territoriales sont garantes. Les distributions municipales d’eau potable doivent s’assurer du respect des limites de qualité et des exigences fixées par l’article R. 1321-2 du code de la santé publique pour les eaux destinées à la consommation humaine. Or, dans un contexte environnemental de plus en plus hostile, atteindre cette qualité d’eau n’est pas toujours une mission aisée.

Face à des problématiques territoriales récurrentes (contamination et dégradation des sources d’eau, émergence de micropolluants, structures et canalisations vieillissantes et vulnérables face à l’intensification des catastrophes naturelles), InovaYa apporte son savoir-faire et accompagne les collectivités dans la sécurisation du réseau, la décontamination des sources d’eau et la gestion locale du traitement de leurs eaux. Afin de rapprocher le traitement du besoin, elle les accompagne également dans des démarches plus novatrices comme stopper le tout potable, créer des boucles de réutilisation pour réduire la consommation et les coûts de traitement, ou encore se servir des eaux non conventionnelles (eaux de pluie, eaux grises et eaux noires traitées) comme des ressources pouvant être réutilisées, et non comme des déchets.

InovaYa intervient actuellement dans plusieurs communes en France métropolitaine à travers un partenariat avec le groupe SAUR, et dans les Antilles françaises sur des projets d’amélioration de l’accès à l’eau potable.


Protéger la ressource en réutilisant des eaux non conventionnelles

En France, moins de 1% des eaux usées épurées est réutilisé, loin derrière l’Italie et l’Espagne qui en réutilisent entre 8% et 14%, et très loin derrière l’Israël avec un taux de 80%. Certaines villes, comme Mexico, réutilisent 100% de leurs eaux usées pour l’irrigation de leurs cultures (soit, dans le cas présent, 85 000 hectares).

On constate que c’est dans les pays où les ressources en eaux sont les plus faibles que la réutilisation des eaux usées traitées (REUT) est la pratique la plus couramment utilisée. Devons-nous attendre d’en arriver là avant de réagir ? InovaYa accompagne les industries et les collectivités proactives qui n’attendent pas d’être contraintes aux lois pour agir, mais qui sont pionnières dans la gestion durable de la ressource en eau.


Les eaux pluviales

L’augmentation des pluies intenses et l’imperméabilisation croissante des sols contribuent à fortement augmenter le ruissellement des eaux pluviales, et donc les risques d’inondations, de dégradations des infrastructures et de pollution des milieux. Une gestion durable de ses eaux de pluie devient nécessaire et représente des enjeux territoriaux majeurs : une meilleure gestion des inondations, la préservation et la protection de la ressource en eau, ou encore la performance des systèmes d’assainissement des eaux usées.

Si aujourd’hui il n’existe pas d’obligations de collecte ou de traitement des eaux pluviales pour les communes, il est nécessaire qu’elles en aient une bonne maîtrise puisqu’elles sont légalement responsables en cas de pollution d’un cours d’eau résultant d’un rejet d’eaux pluviales non traitées, et que la durabilité de ses infrastructures en dépend.

InovaYa travaille en collaboration avec des collectivités pour trouver des solutions efficientes et durables de gestion des eaux pluviales, comme adapter leur réutilisation et leur traitement en fonction du besoin et de l’usage (arrosage, nettoyage voirie, etc.).


Les eaux usées traitées

Face à l’augmentation du nombre de sécheresses et la dégradation des nappes phréatiques, la REUT ne devrait plus être une option. Pourtant, comme pour les eaux pluviales, il n’existe à ce jour aucune obligation à ce sujet alors que plusieurs zones en France se retrouvent fréquemment en stress hydrique. Distribution de packs d’eau ou acheminement de camions-citernes sont des solutions d’urgence et coûteuses qui permettent d’avoir de l’eau potable, mais pas de faire face au vrai problème : la raréfaction de la ressource en eau douce sur le territoire.


En avril 2022, un avis du HCSP a été rendu et a clarifié les différents usages possibles pour les trois types d’eaux non conventionnelles en remplacement à l’eau destinée à la consommation humaine (ou issue du réseau public). Cependant, malgré un cadre réglementaire qui tend doucement à évoluer, la France est encore très en retard sur les possibilités qu’offre la REUT; le traitement des eaux grises et noires reste contraignant, restrictif et surtout à l’initiative de chacun. Ne serait-il pas temps d’agir ?


1 Source : Coalition pour l’eau et l’ONG Action contre la Faim : https://www.coalition-eau.org/actualite/les-chiffres-de-l-acces-a-l-eau-et-a-l-assainissement-en-france-2/


2 https://www.cieau.com/eau-transition-ecologique/solutions/reutilisation-des-eaux-usees-traitees-un-formidable-procede-deconomie-circulaire/