Nom'Art

Et si le Musée venait plutôt à vous ?

En tant qu’élus, c’est vous qui connaissez le mieux vos administrés. Vous connaissez les difficultés que rencontrent les enseignants pour organiser des sorties scolaires au musée. Entre la logistique des trajets en car et les différents protocoles sanitaires et Vigipirates. Vous savez que pour les aînés, il devient compliqué de se déplacer en voiture. Les longues minutes passées debout dans les allées des musées peuvent aussi devenir une épreuve. Et vous voyez bien que pour les actifs, jongler entre le travail, la gestion du foyer et la vie de famille les oblige parfois a sacrifier les excursions au musée. Surtout si celui-ci est trop éloigné. C’est pour que vous puissiez leur proposer une solution à ces difficultés que NOM’ART crée ces expositions. Découvrir la Joconde pour la première fois devient facile.


Une idée née dans les couloirs d'un musée

NOM’ART est née en janvier 2019 de l’ambition de Camille GOBIN de rendre l’art accessible à ceux qui, partout en France, ne peuvent se déplacer dans les musées.

L’idée vient d’un constat fait dans les salles du musée du Louvre alors que Camille y est employée. Les visiteurs français, sous le charme des oeuvres du musée, déplorent de ne pas pouvoir avoir un accès plus facile à ce patrimoine artistique en province. Beaucoup sont ceux qui n’ont pas la possibilité de venir dans les musées. Trop loin, trop cher et la crainte de ne pas se sentir à sa place dans ces institutions qui peuvent impressionner. La solution semble simple : faire venir les oeuvres d’arts aux personnes éloignées de la culture en leur apportant un contenu riche en informations qui sache rester ludique et accessible pour une première approche de l’histoire de l’art.

Mais pas si simple lorsqu’on sait que ces oeuvres sont tellement précieuses et fragiles qu’il est impossible de les faire voyager en dehors des musées.

Alors, en découvrant qu’avec la technologie de l’impression 3D il est possible de faire des copies de ces chefs d’oeuvres aussi réalistes, les pièces du puzzles se sont assemblées. NOM’ART était née.

Pour concevoir ses expositions, l’association collabore avec la Réunion des Musées Nationaux qui numérise les tableaux originaux dans les musées pour les rendre aussi fidèles que possible aux oeuvres originales (motifs, couleurs, reliefs, textures). Le tout avec l’accord des Musées auxquels appartiennent les oeuvres.

NOM’ART de son côté sélectionne les oeuvres, crée les thèmes des exposition, rédige les contenus pédagogiques… pour imaginer des expositions accessibles à tous, de 4 à 99 ans.


Les études le montrent. Les activités culturelles occupent une place de choix dans la définition des villes où il fait bon vivre.


L'innovation au service de la culture

C’est pourquoi les collectivités ont à coeur d’offrir des événements culturels riches de sens à leurs populations. En proposant des expositions aux thèmes variés, mobiles et faciles à mettre en place, NOM’ART se place comme un partenaire des communes. Ainsi, une salle des fêtes, une école, une bibliothèque ou encore une maison de retraite se transforme en musée le temps d’une journée. Une exposition NOM’ART se vit comme une expérience qui se veut:

Enrichissante, au niveau:

  • des thèmes abordés, en se basant sur les expositions à succès de ces dernières années.

  • des oeuvres présentées. Qui sont toutes d’artistes connus et reconnus pour leur impact majeur dans l’histoire de l’art.

  • du fond pédagogique. Avec un contenu adapté à chaque public.

Étonnante au niveau:

  • des méthodes de médiation. En mettant à profit les nouveautés qui ont fait leurs preuves dans les grands musées, pour allier culture et divertissement.

  • des expériences multi-sensorielles. À l’aide d’un dispositif sonore, de casques de réalité virtuelle et de contenus interactifs permettant de s’immerger complètement dans l’univers des artistes présentés.


et Astucieuse de part la méthode de reproduction des oeuvres basée sur des impressions HD et 3D.


Accueillir NOM’ART, c’est faire découvrir les plus belles oeuvres des musées du monde aux habitants des communes, le tout à seulement quelques pas de chez eux.