top of page

Quand la technologie déploie ses ailes au service de la fabrique des territoires

Dernière mise à jour : 4 sept. 2023


A l’instar de la « Smart City », tout projet urbain, quelle que soit son ampleur, a des impacts sur la vie des citoyens et l’attractivité exercée auprès des administrations et des entreprises :

accessibilité, déplacements et trafic, espaces verts et qualité de l’air, commerces, éducation et culture, sécurité, confort de vie en général sont autant de critères matérialisés et pris en compte.


Et pour ce faire, des éditeurs comme PTV Group accompagnent les acteurs de la fabrique urbaine dans cette mission au long cours.



Datas et Algorithmes ont changé la donne


L’enjeu est de taille : 50 % de la population mondiale vit dans les villes, et génère 70 % des émissions de CO2, principalement dans les domaines de la construction, de l’industrie et du transport ; ce dernier représentant 20 % des émissions au niveau mondial serait amené à augmenter de 2/3 d’ici 2050.


Les villes, les collectivités, les autorités organisatrices de mobilité (AOM), les opérateurs de transport sont donc les premiers acteurs concernés.



Pour Jean-Baptiste Derdoy, Manager de PTV Mobility France, « notre écosystème a bénéficié ces dernières années d’une impulsion technologique exceptionnelle grâce à des données de plus en plus nombreuses couvrant un spectre toujours plus large et l’avènement d’algorithmes de dernière génération.

Auparavant nous proposions aux urbanistes et aux experts de la mobilité des logiciels qui leur permettaient de développer des modèles.

Aujourd’hui nous mettons à disposition du plus grand nombre, acteurs publics et privés, des modèles clefs en main ».


Le résultat : des scénarios de déplacements plus complets prenant en compte toutes les mobilités.


Il s’agit de planifier, anticiper, optimiser, le tout dans l’objectif de repenser nos villes polluées et congestionnées et d’en faire des lieux plus agréables et plus sûrs où il fait bon vivre et se déplacer.


Plus spécifiquement pour les décideurs, comment favoriser l’attractivité des territoires entre les aménités, les offres de transport et les modes de déplacement ?


Il s’agit aussi de devenir une ville exemplaire en initiant des bonnes pratiques qui inspireront d’autres acteurs.


La mise en œuvre d’un jumeau numérique


C’est ici que la donnée et la technologie peuvent répondre à nombre de ces problématiques urbaines.


Très concrètement, comment réaménager tout un quartier en améliorant le niveau de service des transports en commun ?


Comment faciliter l’accessibilité pour chacun et maintenir un haut niveau de sécurité pour tous les utilisateurs de modes de transports ?


Simuler une multitude de scénarios,

de l’échelle microscopique

(quartier, carrefour, segment, voie de vélo…) à l’échelle macroscopique

(ville, agglomération, département) et d’apporter les éléments d’aide à la décision pertinents aux acteurs des territoires.



Vers une personnalisation croissante des usages et des modèles


« On parle beaucoup d’intelligence artificielle ces derniers temps mais finalement ce n’est pas nouveau conclut Jean-Baptiste Derdoy.


Nous injectons via nos algorithmes de l’IA dans nos solutions de modélisation depuis la création de PTV Group* ».


Ce qui a véritablement changé, c’est le niveau de personnalisation que l’éditeur est désormais en mesure d’apporter à chaque projet pour viser une mobilité efficace et durable.


De la même manière, de nouvelles applications de « scoring » proposent en quelques clics un diagnostic précis de l’accessibilité de tout lieu et ainsi d’en découvrir les potentiels de mobilités.


Un score d'accessibilité illustrera la capacité de chacun à atteindre toutes les destinations de la vie quotidienne : commerces, services, santé, éducation, ceci à pied ou par tous les transports disponibles.


Ces outils sont des facilitateurs de décision et suscitent un intérêt certain auprès de tous les acteurs publics et privés : des élus aux acteurs économiques, des techniciens des collectivités aux promoteurs immobiliers, etc.



Hozzászólások


bottom of page