Vhm GROUPE

LA NATURE COMME PILIER DE NOS ACTIONS

L'année dernière, vous nous présentiez votre groupe industriel indépendant et surtout en quoi il participe au développement des territoires. Quelle est votre actualité 2022 ?

Après un été 2022 qui se résume à un signal d'Alarme -avec un grand A- et donne un avant-goût amer des conséquences du changement climatique et du fait de l'augmentation des coûts de l'énergie, qui pénalisent les moyens des collectivités, Vhm se mobilise sur plusieurs fronts.

Nos cités, petites et grandes, concentrent un nombre de défis à surmonter jamais atteint :

l'adaptation au changement climatique;

l'évolution des usages notamment de mobilité;

la sauvegarde impérative de l'eau et de l'énergie;

le tout, en préservant la qualité de vie de nos concitoyens.

Nos axes de travail visent à produire des solutions durables et sobres aux acteurs du territoire tout en étant conscients que les réponses doivent à chaque fois être spécifiques.


Un exemple ?

La gestion optimisée de l'éclairage public.

Il s'agit de contenir les coûts d'énergie et de maintenir la sécurité exigible par les concitoyens. Pour ce faire Vhm ÉCLAIRAGE assure un renfort des collectivités sur 2 axes :

La réhabilitation du parc en le passant le plus vite possible à la technologie LED. Des kits sont prêts, adaptables sur la quasi-totalité des luminaires.

Le recours à l'extinction des points lumineux. Cela impose de créer une véritable intelligence territoriale car elle n'est pas évidente à mettre en œuvre. Il faut pouvoir observer les flux et analyser les besoins pour véritablement parvenir à un pilotage optimum. Comprendre ce que les citadins ressentent et ce dont ils ont besoin, être en capacité de fournir des données et des modèles pour piloter des nouvelles pratiques qui vont surprendre.

Notez bien que c'est aussi la biodiversité nocturne de nos cités qui va nous remercier au final.


Notre solution en cours de lancement, Cit'eConnect permet la gestion dynamique d'un grand nombre d'aspects concernant l'éclairage et plus largement l'espace public. Vhm est prêt pour initier avec les collectivités une modularité spatio-temporelle de l'espace public. C'est à dire d'en faire un lieu parfaitement adapté aux citadins et géré selon différentes plages horaires, selon les besoins ou par zones. Cela concerne donc l'éclairage, mais peut aussi s'appliquer à la gestion du stationnement -pour que les riverains se réapproprient à certains moments une partie de la voirie-, à la circulation pour maîtriser le niveau sonore ou la qualité de l'air. De manière certaine, cette cohabitation harmonisée des usages renforcera aussi l'optimisation des ressources à mobiliser et la sécurité. Animés par notre foi d'explorateurs, nous voulons vraiment contribuer à l'émergence d'écosystèmes numériques locaux respectueux des concitoyens et gages de biens communs pour les territoires.


Et même sous terre, vous êtes actifs, semble-t-il !

En effet, côté adduction d’eau avec Vhm CANALISATION. Dans le domaine de l'eau, nous sommes plus que jamais au plus près des chantiers de rénovation des réseaux. Nous assurons la disponibilité des matériels à proximité pour participer à la performance de ces chantiers devenus primordiaux pour la collectivité. De plus, nous nous sommes rapprochés du pôle français de l'eau pour contribuer à plusieurs préoccupations cruciales dont le repérage des fuites. Notre atout : disposer d'un outil industriel complet de fonderie, d'usinage et de mécanique, Vhm FONDERIE. Cela nous permet de fabriquer des pièces complexes en particulier hydrauliques. Notre fierté : avoir été labellisé cette année EPV-Entreprise du patrimoine vivant. C'est la conservation des gestes ancestraux que nous transmettons depuis 100 ans et la maîtrise de process de pointe qui sont de ce fait reconnues.


Dans quelle autre mesure l'agencement de l'espace public mobilise-t-il Vhm ?

Nous avons entendu les habitants des villes et des bourgs l'été dernier. Les habitants plébiscitent la renaturation des espaces publics : « Moins de rue et plus d'espaces verts ! ». Cela confirme des observations antérieures qui nous guidaient déjà dans nos développements. Les espaces fortement minéralisés deviennent invivables dans les situations critiques que nous connaissons. Et parce que nous voulons contribuer aux rencontres et, pour faire court, à la qualité du vivre ensemble dans l'espace public, nous nous concentrons sur la nature, puissance d'inspiration par excellence. Cette année, le bio-mimétisme végétal nous a dicté des formes originales déclinées sous forme de tables pour les pique-niques, de bancs et d'une gamme complète utilitaire pas encore baptisée. Et pour être fidèle aux engagements du jeune collectif de travail qui m'entoure et à notre histoire, nous avons pour obsession l'activation des leviers vertueux que sont l'économie circulaire, l'approvisionnement local et l'éco-conception.


Quelle est votre recette pour garantir le succès de ces ambitions? Ce qui nous nourrit ?

C'est de participer à la fabrique de la résilience des territoires. Parce que les réponses frugales et durables et totalement adéquates ne peuvent se co-construire qu'à force de poignées de main directes et bien réelles. Dans le partenariat avec les collectivités et les acteurs des territoires, nous voulons être des interlocuteurs immédiatement convocables et dignes de confiance. En tant que fabricant, nous travaillons à une réactivité inégalable par le design de solutions en lien étroit avec les élus et les usagers. Notre source d'inspiration : la nature que nous considérons comme un pilier de notre action pour la cité de demain. Ces lignes de conduite, nous les déployons avec la conviction que la résilience doit être un facteur de progrès pour tous.