top of page

Grand entretien avec Bastien Dubreuil

Bastien Dubreuil est directeur du canal pro de Milwaukee

Pouvez-vous nous décrire en quelques mots Milwaukee et votre démarche ?

Milwaukee est la marque premium du groupe Techtronic Industries, réservée aux professionnels du bâtiment. Notre marque est présente sur le marché français depuis 2008. Notre force c'est le sans fil. Depuis 2008, 90 % dans notre offre est à batterie et la majeure partie de notre R&D porte justement sur la batterie, notre objectif ayant toujours été de faire basculer des utilisateurs d'outils filaires vers du sans fil. D'autant que ce segment est celui qui progresse le plus. Avec nos nouvelles gammes, dont le MX, nous avons pour vocation de faire basculer des utilisateurs du pneumatique ou du thermique vers de la batterie.

Précurseurs du sans fil, nous sommes persuadés de l’importance d'aller vers le zéro émission, avec des machines de qualité correspondant aux attentes des utilisateurs professionnels tout en minimisant les risques sur les chantiers, à savoir la pollution, le bruit, les accidents avec les fils qui traînent partout.


Comment vous positionnez-vous auprès des décideurs locaux dans votre approche auprès des collectivités locales ?

L'approche Milwaukee est une approche terrain: ce qui nous importe le plus c'est d'être en relation avec les clients finaux, les utilisateurs. Que ce soit un artisan ou une collectivité locale ou territoriale, nous avons une approche via des prescripteurs qui vont s’adresser directement aux clients finaux pour que l’on puisse apporter une solution globale. Lorsque nous allons voir un paysagiste d’une mairie, d’une collectivité, nous cherchons d'abord à comprendre ses besoins, ses attentes, sa problématiques au niveau de son environnement de travail, pour voir quelle solution Milwaukee peut apporter, tant sur la partie machine que sur les consommables ou les EPI. Ce qui nous distingue de nos principaux concurrents c'est d'être justement au contact du client final. Même si nous ne vendons pas en direct : nous passons par un réseau de distribution. C'est une approche directe mais dès lors que la collectivité locale veut acheter notre solution, elle passe par un distributeur professionnel.

Nos concurrents ont choisi de couvrir tous les réseaux et donc on les retrouve dans les réseaux professionnels mais aussi dans les réseaux plus grand public. Nous avons choisi de rester sur le réseau purement professionnel. C'est une stratégie différenciante car nous avons dans le groupe des marques positionnées selon le segment de clientèle, y compris des marques grand public présentes dans les réseaux dédiés. Avec par exemple Ryobi leader sur le marché grand public, ou AEG, marque professionnelle présente sur les deux réseaux, ce qui nous permet de ne pas déroger sur la spécialisation professionnelle pour Milwaukee.



Du terrain et de l'écoute pour proposer le choix des services que vous adressez aux collectivités. Avez-vous justement des précisions apportées sur cette partie ?

Sur la partie service nous essayons d'apporter un maximum d'innovation. C'est l'ADN de notre société. Notamment, nous avons mis en place le e-service et le service Platinum: avoir une gamme d’outils à batterie large et innovante, c’est essentiel, mais nous nous devons aussi d’apporter un service après vente Premium très réactif afin de garantir une productivité maximale sur les chantiers. Ce service Platinum permet pendant 3 ans d'avoir 100 % des produits garantis avec prise en charge directement sur le chantier, avec possibilité de prêt de machine de courtoisie en partenariat avec nos distributeurs, pour éviter toute rupture de productivité.


Ce sont des outils professionnels, utilisés de manière intensive, et qui de ce fait peuvent potentiellement tomber en panne, et notre volonté en tant que fabricant est d'apporter le meilleur service possible, y compris dans ce cadre, pour assurer une continuité de service pour nos clients dans leur propre organisation. Nous apportons une solution efficace et rapide pour que la collectivité, la mairie, le paysagiste, puissent sur un simple coup de fil, faire enlever son produit sur le chantier et le faire parvenir dans nos ateliers. Nous avons mis en place depuis 2015 un atelier de réparation intégré, ce qui signifie que 100 % des outils Milwaukee vendus en France sont réparés via notre SAV, par des techniciens dédiés et formés Milwaukee. Nous ne sous-traitons pas la partie SAV ce qui est crucial sur l'accompagnement et sur le service de la marque.


100% français sur cette partie-là... En résumé sur les outils, il s’agit de zéro émission, pas de difficulté de maintenance, ni de démarrage, et pas de mélange, et pas de maintenance du moteur.

Vous avez résumé parfaitement notre positionnement. Avec une batterie vous n'avez plus à faire le mélange pour une découpeuse thermique, notamment avec les difficultés que l'on peut rencontrer en hiver, avec le risque de serrer le moteur si le mélange est mal fait. Il n'y a plus de maintenance, nous avons une solution plug and play: vous mettez la batterie chargée sur la machine, la machine démarre, et vous pouvez l'utiliser tout de suite. Il n'y a donc plus d'émission de gaz, beaucoup moins de bruit, vous travaillez dans un environnement plus sécuritaire, vous êtes affranchi de l'essence, vous êtes affranchi des fils, donc des risques. Et vous gagnez en productivité puisque aujourd'hui lorsque vous arrivez sur un chantier, il vous faut un groupe électrogène pour assurer l'électricité du chantier, il faut tirer des câbles de-ci de-là, il faut mettre de l'essence. Avec notre solution vous arrivez et vous êtes directement opérationnel. Là où il faut minimum 20 à 25 minutes d'installation pour une carotteuse filaire, nos solutions permettent de diviser par 4 ou 5 ce temps, avec notre carotteuse MX. Non content d'être plus sécuritaire, vous êtes plus productif.


Notre magazine est destiné aux décideurs politiques. Quel message souhaiteriez-vous leur faire passer ?

La France essaie d'être toujours en avance en matière de sécurité, ce qui est une bonne chose. Le zéro émission est un enjeu majeur et le gouvernement devrait accélérer, y compris par une politique de subvention de ce type de solution et d'appareillage. Aujourd'hui les subventions existent mais ne sont pas drainées vers ces solutions électroportatives, alors que dans d'autres pays, comme l’Allemagne, c’est déjà le cas. Il y a Intérêt à pousser les utilisateurs finaux à utiliser ce type de produit qui sont certes un peu plus onéreux mais qui ont d’énormes avantages en matière de sécurité, de santé, d'environnement de travail. Bon pour la planète et pour les utilisateurs, il faut continuer à pousser le zéro émission sur l'ensemble des chantiers: n'oublions pas que les utilisateurs peuvent travailler en continu sur toute la journée et qu'aujourd'hui si vous êtes dans une tranchée à utiliser une découpeuse thermique vous respirez tous les gaz d'échappement, vous recevez les vibrations, vous mettez en danger votre santé avec les TMS, alors qu'avec un appareil à batterie vous

éliminez ces problèmes. Il faut donc accélérer la migration comme on le fait pour le secteur automobile.


Pour en savoir plus:

Comentarios


bottom of page